Les étés ne sont pas près de se rafraîchir, alors il n’y a pas de meilleur moment pour améliorer la climatisation de votre maison. Même si vous n’avez pas l’air conditionné, vous pourriez être surpris de la facilité avec laquelle vous pouvez transformer votre maison en une oasis de fraîcheur, sans installation de climatisation.

Des moyens simples pour éviter les gains de chaleur

Avant d’aborder les moyens de se débarrasser de la chaleur dans votre maison, la règle d’or absolue pour garder votre maison plus fraîche en été est de faire tout ce qui est possible pour atténuer les gains de chaleur. Il est toujours préférable d’empêcher la chaleur d’entrer dans la maison plutôt que de lutter pour l’éliminer plus tard.

Vous ne pouvez pas faire baisser la chaleur brûlante du soleil d’été, mais vous pouvez prendre des mesures pour minimiser la quantité de soleil brûlant qui entre dans votre maison. Gardez les fenêtres fermées et les rideaux tirés sur les côtés de votre maison exposés au soleil. Cela inclut l’exposition au soleil de l’est en début de journée, au soleil de midi au sud et au soleil de l’ouest en soirée.

Ma chambre à coucher se trouve sur le côté est de ma maison, et laisser les stores cellulaires relevés et les rideaux ouverts sur le mur est le matin augmentera la température de la pièce de plusieurs degrés par rapport à l’isolation temporaire des fenêtres avec les stores cellulaires et les rideaux lourds. En milieu d’après-midi, cependant, je peux ouvrir les fenêtres sans que le soleil ne brûle la pièce.

Dans cette optique, envisagez de lourds rideaux occultants pour empêcher le soleil d’entrer. Vous pouvez également envisager d’utiliser des films pour fenêtres afin de réfléchir l’énergie thermique.

D’autres mesures de base, comme le calfeutrage des interstices, le scellement autour des fenêtres, l’utilisation d’un pare-vent sous les portes intérieures et extérieures, et d’autres mesures simples pour sceller votre maison contre les courants d’air et les fuites, contribueront grandement à empêcher la chaleur de s’échapper et l’air plus frais d’entrer.

Il y a cependant une limite à la quantité de chaleur que vous pouvez empêcher d’entrer pendant la journée, alors examinons les solutions qui vous aideront à évacuer la chaleur et à augmenter votre confort.

Les climatiseurs de fenêtre sont parfaits pour les petits espaces

Que vous ayez une petite maison qui ne dispose pas de la climatisation centrale ou une grande maison qui en dispose (mais que vous ne voulez pas payer pour en refroidir chaque centimètre carré jusqu’au confort glacial que vous préférez), les climatiseurs de fenêtre sont une solution efficace pour les petits espaces.

Les climatiseurs de fenêtre de base peuvent coûter à peine 150 $ environ, mais vous paierez généralement plus de 300 $ pour un climatiseur de fenêtre si vous voulez plus de fonctions ou une plus grande puissance de refroidissement. Le modèle traditionnel de base, comme ce modèle Midea de 8 000 BTU, est typique de ce que vous trouverez dans la plupart des maisons équipées de climatiseurs de fenêtre et similaire à ce que vous trouverez dans les grandes surfaces aux États-Unis.

Mais il existe désormais sur le marché des climatiseurs de fenêtre dotés d’une conception en split de type selle où l’unité épouse le rebord de la fenêtre comme une paire de sacoches.

Ce choix de conception permet non seulement de ne pas masquer la majeure partie de la fenêtre par l’unité de climatisation, mais aussi de réduire le bruit et de garantir pratiquement que l’unité ne tombera jamais de la fenêtre. Les modèles ClearView de GE utilisent cette conception, tout comme les modèles de climatisation micro-split de Soleus Air.

Utilisez les climatiseurs portables n’importe où

Les climatiseurs de fenêtre sont plus efficaces que les climatiseurs portables, mais si vous êtes locataire, vous risquez de ne pas pouvoir utiliser une unité de fenêtre.

De nombreux complexes d’appartements et immeubles de grande hauteur interdisent l’utilisation de climatiseurs de fenêtre parce qu’ils ne veulent pas que les climatiseurs lourds qui dépassent des fenêtres soient une source de pollution visuelle et/ou de danger.

Cela ne signifie pas pour autant que vous ne pouvez pas utiliser un climatiseur portable, car l’aspect inesthétique et le poids de la machine restent à l’intérieur de votre maison. Si vous n’avez jamais entendu parler des climatiseurs portables, vous n’êtes certainement pas le seul, ils sont un ajout relativement récent au marché du chauffage et du refroidissement domestique.

Plutôt que de se trouver dans la fenêtre, les climatiseurs portables se trouvent à l’intérieur de la pièce. Ils ont un profil similaire à celui des déshumidificateurs ou des grands purificateurs d’air. Ils comprennent un tuyau flexible, semblable à celui que l’on peut voir à l’arrière d’un sèche-linge, qui sert à évacuer l’air chaud à l’extérieur de la maison par une entretoise installée dans une fenêtre proche.

Il existe deux types de climatiseurs portables : les modèles à tuyau simple et les modèles à tuyau double. Les modèles à tuyau simple sont moins efficaces car ils expulsent une partie de l’air conditionné de votre maison (tout en aspirant simultanément l’air non conditionné de la pièce située au-delà de l’unité). Les modèles à double tuyau sont beaucoup plus efficaces car ils tirent de l’air de l’extérieur pour aider à éjecter la chaleur perdue, laissant l’air conditionné de votre maison plus ou moins intact.

En gardant cela à l’esprit, si vous êtes actuellement en train d’acheter un climatiseur portable, recherchez spécifiquement des modèles à double tuyau comme ce Whynter ARC-14S ou ce Dreo TwinCool.

Si vous souffrez d’une vague de chaleur et que vous n’avez accès qu’à un modèle à tuyau unique, utilisez-le pour rester au frais, mais si vous achetez un nouveau modèle, recherchez un modèle à double tuyau.

Alors que pratiquement tous les modèles sont livrés avec une simple entretoise pour une fenêtre traditionnelle à guillotine simple ou double qui peut généralement être tournée verticalement pour une fenêtre coulissante, vous devrez peut-être commander un adaptateur pour une « fenêtre » plus haute comme une porte en verre coulissante ou une fenêtre de forme bizarre comme une fenêtre à battants.

Ne négligez pas les déshumidificateurs dans les climats humides

Les déshumidificateurs ne vous viennent peut-être pas à l’esprit lorsque vous parlez de rester au frais. Après tout, la plupart d’entre eux sont achetés pour garder au sec les vides sanitaires et les sous-sols humides.

Mais le refroidissement par évaporation est le moyen fondamental pour les humains de se rafraîchir. Plus l’humidité est élevée, plus il est difficile de transpirer efficacement, et plus les températures élevées deviennent dangereuses. Si vous avez déjà entendu les météorologues parler de l’indice de chaleur ou vu la température RealFeel sur votre application météo préférée, vous voyez l’effet de la température ambiante et de l’humidité présenté d’une manière qui se traduit par le confort humain (et le risque). La vieille rengaine « Ce n’est pas la chaleur, c’est l’humidité » que les gens aiment à sortir est bien ancrée dans la science.

S’il fait 92 °F et que l’humidité est d’environ 40 %, on a l’impression qu’il fait environ 94 °F. C’est encore assez chaud, mais ce n’est pas mortel, surtout si vous y allez doucement. Mais s’il fait 92 °F et que l’humidité est d’environ 95 %, on a l’impression de faire 127 °F. À ce niveau d’indice de chaleur, vous risquez d’être blessé par la chaleur, même si vous restez assis et ne faites pas d’effort.

Il s’agit bien sûr d’un exemple extrême, mais vous comprenez l’idée : plus l’air est sec, plus il est facile de tolérer des températures élevées. C’est pourquoi la climatisation ne se contente pas de refroidir l’air, elle élimine également l’humidité pour réduire le taux d’humidité (et c’est pourquoi certains thermostats intelligents disposent d’un réglage de déshumidification à long terme pour assécher davantage votre maison et augmenter votre confort).

Si vous essayez de rester au frais en Arizona ou au Nevada, où l’humidité ambiante est généralement de 30 % ou moins en été, un déshumidificateur n’est pas la solution que vous recherchez.

Mais dans les régions où la chaleur estivale s’accompagne d’un taux d’humidité élevé, vous serez étonné de voir à quel point il est possible de réduire le taux d’humidité avec un déshumidificateur.

Oui, le fonctionnement d’un déshumidificateur ajoutera de l’énergie thermique à votre maison (comme tout autre chose, y compris le fonctionnement de votre ordinateur, ajoute de l’énergie thermique). Néanmoins, si vous vivez dans un environnement très humide, le fait d’ajouter une petite quantité de chaleur pour éliminer chaque jour quelques litres d’eau de l’air améliorera considérablement votre confort. Vous pouvez même choisir de faire fonctionner le déshumidificateur pendant votre journée de travail, puis de l’éteindre et de faire fonctionner la climatisation lorsque vous êtes à la maison. Votre climatisation sera d’autant plus agréable que l’air sera très sec.

De plus, si vous vivez dans une maison avec un sous-sol ou si vous avez un appartement en sous-sol, l’utilisation d’un déshumidificateur pour combattre l’accumulation d’humidité dans cet espace est de toute façon une bonne idée. Descendre au sous-sol pour combattre la chaleur est une tradition bien ancrée, mais c’est encore mieux lorsque le sous-sol est sec. Faire fonctionner un grand déshumidificateur dans mon sous-sol n’augmente la température du sous-sol que d’un degré ou deux, mais le changement de confort, du froid et de l’humidité au froid et au sec, est significatif.

Les refroidisseurs par évaporation brillent lorsqu’il fait très sec

Les déshumidificateurs ne sont peut-être pas particulièrement utiles dans les climats secs, mais les refroidisseurs par évaporation peuvent l’être. Les refroidisseurs par évaporation, également appelés communément « refroidisseurs à eau », sont l’opposé d’un déshumidificateur.

Au lieu d’extraire l’humidité de l’air pour que nous puissions transpirer plus efficacement dans les climats humides, dans les climats très secs, ils remettent de l’humidité dans l’air pour tirer parti de l’évaporation et nous aider à nous rafraîchir.

Si vous vivez dans un endroit où il fait chaud mais très sec, comme dans les régions arides de l’ouest des États-Unis, l’utilisation d’un refroidisseur par évaporation dans votre maison peut effectivement faire baisser la température de 5 à 15 °F. C’est peut-être ce dont vous avez besoin pour vous détendre lors d’une journée chaude, mais avec alerte de chaleur.

Contrairement aux climatiseurs traditionnels qui vous obligent à fermer toutes les fenêtres de votre maison, un refroidisseur par évaporation fonctionne mieux lorsqu’il y a une légère brise. Ouvrez quelques fenêtres pour laisser entrer l’air extérieur sec et faire sortir l’air humidifié.

Nous mentionnons ici les refroidisseurs par évaporation par souci d’exhaustivité et pour aider nos lecteurs dans toutes sortes de climats, mais nous vous mettons en garde. Si c’est la première fois que vous entendez parler des refroidisseurs par évaporation, il y a de fortes chances qu’ils ne soient pas adaptés à votre climat local, car vous avez probablement entendu des amis ou des voisins en parler.

Assurez-vous de ne pas utiliser un refroidisseur par évaporation à moins de vivre dans un endroit où les étés sont très secs, et même dans les endroits où les étés sont secs, lorsque les températures augmentent, vous aurez besoin d’un plan de secours.

Rafraîchissez votre maison la nuit

Vous n’avez peut-être jamais entendu parler de ce terme auparavant, mais l’augmentation des coûts énergétiques (et la hausse des températures diurnes !) a rendu de plus en plus populaire l’utilisation d’une technique de CVC appelée « surrefroidissement ».

L’idée du supercooling est simple. Que vous utilisiez un système de climatisation pour toute la maison, une unité de fenêtre ou une unité de climatisation portable, votre objectif est de faire fonctionner l’unité à la température la plus basse possible pendant les heures creuses au milieu de la nuit.

Non seulement vous économisez de l’électricité en utilisant la climatisation au moment où elle est la moins chère, mais vous économisez aussi pendant la journée car l’appareil travaille toute la nuit pour évacuer la chaleur lorsque l’environnement est le plus frais.

Selon la chaleur qu’il fait dans la journée, votre climatisation se remettra probablement en marche à un moment ou à un autre, mais vous serez surpris de voir combien de temps vous pouvez utiliser la fenêtre de surrefroidissement. Je surrefroidis ma maison tous les soirs, et la climatisation de toute la maison ne se met généralement pas en marche avant environ 16 heures.

Que vous surfraîchissiez votre maison avec un système de climatisation, que vous utilisiez un déshumidificateur pour rendre votre sous-sol froid (mais humide) confortable ou que vous combiniez les deux pour combattre la chaleur, il y a toujours un moyen de tirer parti de la technologie pour rendre les vagues de chaleur estivales plus supportables.