Agen : inondations subites, des dégâts matériels

Agen : inondations subites, des dégâts  matériels

Les précipitations records de mercredi soir – l’équivalent de deux mois de pluies tombées en une soirée — ont provoqué de « gros dégâts matériels » dans le centre-ville d’Agen, mais sans faire de victimes, a indiqué jeudi la mairie à l’AFP. Dans plusieurs rues du quartier Jasmin du centre-ville, « tout ce qui était au rez-de-chaussée des habitations, à moins de deux mètres de hauteur, est complètement dévasté », et dans l’agglomération, plusieurs routes « se sont affaissées », ont expliqué les services de communication de la mairie.

Jeudi matin, la mairie procédait à des opérations de pompage et de nettoyage, et menait des opérations de porte-à-porte dans les secteurs les plus touchés afin de répertorier d’autres dégâts. A 10h, aucune victime n’était à déplorer, et toutes les écoles de ville avaient rouvert comme en temps normal, a ajouté la même source.

Selon les secours du Lot-et-Garonne jeudi matin, les pompiers ont mené près de 300 interventions dans l’agglomération agenaise, après avoir reçu des centaines d’appels dans la nuit de mercredi à jeudi. En milieu de nuit en Dordogne voisine, les pompiers ont également fait état d’inondations, de chutes d’arbres avec une centaine d’interventions des secours et sans blessés à déplorer.

Un peu plus à l’est, dans le Tarn, quelques dizaines d’appels sont parvenus aux pompiers en lien avec des orages, pour des inondations de caves notamment. Dans le reste de l’Occitanie, où étaient attendues de fortes averses orageuses, aucun n’incident majeur n’était à déplorer jeudi matin, ont indiqué les services de secours de chaque département de la région.

À 10h00, jeudi, quatre départements d’Occitanie restaient en vigilance orange orages ou inondations (Haute-Garonne, Ariège, Gers et Tarn-et-Garonne), selon Météo-France qui prévoyait un « nouvel épisode pluvio-orageux intense » jeudi soir sur le midi toulousain « avec parfois de très forts cumuls de précipitations ».

Pour aller plus loin : Actualités

Près de 300 interventions des pompiers dans l’agglomération

Selon les secours du Lot-et-Garonne jeudi matin, les pompiers ont mené près de 300 interventions dans l’agglomération agenaise, après avoir reçu des centaines d’appels dans la nuit de mercredi à jeudi.

En milieu de nuit en Dordogne voisine, les pompiers ont également fait état d’inondations, de chutes d’arbres avec une centaine d’interventions des secours et sans blessés à déplorer.

Un peu plus à l’est, dans le Tarn, quelques dizaines d’appels sont parvenus aux pompiers en lien avec des orages, pour des inondations de caves notamment.

Dans le reste de l’Occitanie, où étaient attendues de fortes averses orageuses, aucun n’incident majeur n’était à déplorer jeudi matin, ont indiqué les services de secours de chaque département de la région.

A 10 heures, ce jeudi, quatre départements d’Occitanie restaient en vigilance orange orages ou inondations (Haute-Garonne, Ariège, Gers et Tarn-et-Garonne), selon Météo-France qui prévoyait un « nouvel épisode pluvio-orageux intense » jeudi soir sur le midi toulousain « avec parfois de très forts cumuls de précipitations ».

1,50 mètre à 2 mètres à certains endroits

Dans les secteurs où l’eau est montée le plus haut, elle a atteint « 1,50 mètre environ, voire jusqu’à 2 mètres, pendant de courts instants, à certains endroits « , a précisé Jean-Philippe Dargent. « Cela a été un épisode extrêmement intense et subit avec ensuite une décrue tout au long de la nuit », a-t-il poursuivi. Le directeur de cabinet du préfet du Lot-et-Garonne a appelé à la vigilance en raison d’un nouvel épisode de pluies attendu dans la journée.

L’eau est montée haut‚ très haut parfois, « jusqu’à deux mètres » dans certains quartiers d’Agen. Sur son compte Twitter, la mairie de la ville a indiqué mercredi que la ville « a connu un épisode pluvieux d’une intensité exceptionnelle avec plus de 2 mètres d’eau dans certaines rues ».

Vers 23 heures, après le passage d’un orage et la fin des précipitations, plusieurs rues proches du centre-ville ont été sous les eaux, la circulation automobile arrêtée, avec un niveau d’eau arrivant aux genoux des passants et s’engouffrant dans des maisons. Dans certaines rues, des voitures avaient de l’eau quasiment à hauteur de leurs vitres.

Des coulées de boue

Certaines voies départementales sont sont coupées à cause de coulées de boue et autres motifs.

C’est le cas de la D13 entre Saint-Julien et Laugnac, Enedis sur place. Mais aussi de la D159 sur Penne d’Agenais en raison d’un affaissement de talus.

Deux autres voies devraient rouvrir rapidement : La D 122 Beauville en raison de coulée de boue et la D 226 sur Sainte-Colombe-de-Villeneuve, avec des poteaux téléphoniques couchés sur route.

John CASTEL

John CASTEL

Il est étudiant en journaliste dans une école parisienne. John est spécialisé dans les informations relatives au numérique et la High-Tech. Théo permet d’apporter une information au plus près de nos lecteurs.
%d blogueurs aiment cette page :