Clôture d’un compte bancaire français

Clôture d’un compte bancaire français

Si vous souhaitez clôturer un compte courant ou un compte d’épargne classique, vous n’aurez pas à payer de frais.

Toutefois, les banques sont toujours autorisées à facturer des frais pour la clôture de certains types de comptes d’épargne réglementés et si vous souhaitez transférer le compte vers une autre banque, des frais seront également facturés.

Dans le cas d’un compte joint, la clôture du compte nécessite que vous écriviez tous les deux conjointement à la banque. Si le compte est à découvert, la banque peut refuser de le clôturer.

Si, par exemple, en cas de séparation, vous souhaitez mettre fin au compte joint et que votre ancien partenaire ne coopère pas, vous devez envoyer une lettre à votre banque lettre recommandée avec accusé réception pour dénoncer la convention de compte joint. Vous devez mettre votre ex-partenaire en copie.

Le compte ne sera alors pas fermé, mais cela signifiera que toute utilisation du compte devra faire l’objet d’un accord conjoint, ce qui devrait suffire à forcer une issue. Vous devez consulter votre banque pour connaître ses règles et procédures particulières.

Compte tenu de l’intolérance des Français à l’égard des découverts non autorisés, il serait également préférable que vous ouvriez d’abord un compte bancaire dans votre nouvelle banque afin d’éviter tout embarras potentiel lié à des chèques ou ordres permanents/débits directs en circulation sur le compte existant.

Vous devez ensuite envoyer votre Relevé d’Identité Bancaire (RIB) à ceux qui ont des ordres permanents et des débits directs en place, en les informant de votre nouvelle banque.

Boris NAULLEAU

Boris NAULLEAU

Il est un ancien journaliste de presse nationale. Il est spécialisé dans les articles d’actualités locales. Boris NAULLEAU est un expert des questions relatives aux collectivités.
%d blogueurs aiment cette page :