Coût de la vie en France : combien cela coûte-t-il ?

Coût de la vie en France : combien cela coûte-t-il ?

Combien cela coûte-t-il de vivre en France ? Faites le calcul pour savoir si le coût de la vie en France est abordable pour vous et votre famille.

Le coût de la vie en France est plus élevé que dans les pays voisins d’Europe occidentale, mais Paris en est l’une des principales raisons. Le reste du pays, notamment la campagne et le sud de la France, a un coût de la vie moins élevé.

Vous pouvez obtenir un aperçu du coût de la vie en France dans ce guide. Il comprend la nourriture, le logement, les soins de santé, l’éducation, les transports, etc.

Coût de la vie en France

Si vous pensez que le coût de la vie en France, en particulier dans les grandes villes, est trop élevé, n’oubliez pas que la France peut se targuer d’avoir l’un des niveaux de vie les plus élevés au monde. Selon l’OCDE, elle se classe au-dessus de la moyenne en matière d’équilibre entre vie professionnelle et vie privée.

Il existe également un fort sentiment d’appartenance à la communauté. Les Français ont tendance à être plus engagés civiquement, ce qui signifie qu’ils se soucient vraiment de ce qui se passe dans leur pays. Cela peut s’expliquer par le fait qu’ils ont plus d’intérêts financiers dans ce pays, qui dispose d’un système de sécurité sociale étendu, mais cela reste un point en faveur de la France.

Coût de la vie à Paris

Paris attire les expatriés pour plusieurs raisons : certains veulent vivre l’idéal romancé de Paris, tandis que d’autres s’y rendent pour la meilleure variété d’emplois à Paris, où se trouvent de nombreuses entreprises internationales.

Dans le rapport 2018 de Mercer sur le coût de la vie, Paris (34e) se classe plus cher qu’Amsterdam, Munich et Bruxelles, mais moins cher que Londres, New York et Zurich.

Le coût de la vie à Paris est estimé à :

22 % moins cher que New York
37% plus cher que Madrid
29 % plus cher que Bruxelles
10% moins cher que Los Angeles
17% moins cher que Londres

Coût de la vie à Lyon

Lyon est la troisième plus grande ville de France, et c’est un paradis pour les gourmets. C’est une excellente ville pour vivre et travailler, car c’est une plaque tournante du secteur bancaire ainsi que de l’industrie pharmaceutique, des logiciels et d’autres industries, ce qui attire de nombreux expatriés qui travaillent dans ces domaines, mais augmente également le coût de la vie à Lyon.

Lyon est la seule autre ville française à figurer dans le rapport Mercer sur le coût de la vie, classée au 105e rang mondial en 2018.

Le coût de la vie à Lyon est :

33 % moins cher que New York
18 % plus cher que Madrid
12 % plus cher que Bruxelles
22 % moins cher que Los Angeles
28% moins cher que Londres

Coût de la vie à Marseille

Marseille est l’une des villes les plus internationales de France, et le nombre d’expatriés qui y vivent confirme cette affirmation. En tant que ville portuaire, elle est parfaite pour les affaires internationales et pour profiter du style de vie détendu d’une station balnéaire.

Il va sans dire que les plages de sable sont une attraction pour de nombreux expatriés. Comparé au coût de la vie à Paris, le coût de la vie à Marseille est plus abordable.

Le coût de la vie à Marseille est :

42 % moins cher qu'à New York
Environ le même que celui de Madrid
à peu près le même qu'à Bruxelles
33 % moins cher que Los Angeles
38% moins cher que Londres

Coût de la vie à Paris

Coût du logement en France

Les logements français sont notoirement chers si vous optez pour l’appartement métropolitain typique. Les résidents peuvent consacrer jusqu’à 50 % de leur salaire mensuel au seul loyer dans des villes comme Paris et Lyon. Lorsque vous passez d’un appartement d’une chambre à un appartement de plusieurs chambres, les prix montent encore plus en flèche. Les résidents peuvent toutefois réduire leur coût de la vie à Paris en déménageant dans une zone moins métropolitaine ou en vivant en banlieue parisienne.

Pour un appartement d’une chambre dans le centre de Paris, par exemple, préparez-vous à payer jusqu’à 1 400 € par mois, ou le double si vous voulez deux ou trois chambres. Lyon est beaucoup moins cher en termes de logement, avec des prix commençant autour de 600 à 800 € par mois pour un appartement d’une chambre dans le centre, ou 1 100 € pour un appartement de trois chambres. Marseille est encore moins chère, avec des appartements d’une chambre à coucher à partir d’environ 550 € par mois et des propriétés de trois chambres à coucher pour 950 €.

Si vous achetez une propriété en France, les taxes foncières françaises ont tendance à être beaucoup plus faibles que dans d’autres pays. Vous pourriez potentiellement vendre votre propriété à l’étranger et acheter une maison en France, avec suffisamment d’argent pour profiter d’une vie confortable. En savoir plus sur l’achat d’une propriété en France.

Coût des services publics et d’Internet en France

Le coût des services publics de base à Paris est similaire à celui du reste de l’Europe, soit une moyenne d’environ 160 € par mois pour un appartement de 85 mètres carrés. Dans ce cas, les services publics de base comprennent l’eau, le chauffage, l’électricité et le ramassage des ordures.

Dans les petites villes du sud de la France, les factures de services publics peuvent être beaucoup moins élevées grâce à un temps clément toute l’année. Pour en savoir plus, consultez notre guide des services publics en France.

Le coût de l’électricité en France n’est pas élevé par rapport aux normes européennes. Le coût moyen de l’électricité en France est d’environ 0,15 € par KWh, soit moins que la moyenne européenne de 0,20 €.

Le coût de l’Internet en France est également relatif, les forfaits de base commençant à environ 20-30 € par mois. Si vous avez un téléviseur, vous devrez également tenir compte du coût de la licence annuelle de télévision (139 €). Pour en savoir plus, consultez notre guide du téléphone, de l’internet et de la télévision en France.

Coût des transports publics en France

Bien que le coût de la vie à Paris soit plus élevé que dans la France rurale, l’un des avantages de vivre dans une ville métropolitaine bien développée est le vaste système de transports publics en France. Les expatriés vivant à Paris, et dans la plupart des autres grandes villes de France, constateront qu’ils n’ont pas du tout besoin d’une voiture.

Les systèmes de métro et autres transports publics dans les villes françaises sont assez bons et ne sont pas particulièrement chers ; par exemple, un aller simple à Paris coûte environ 1,90 €, et un abonnement mensuel environ 75 €, mais il existe différentes réductions. En outre, certains employeurs versent des subventions pour les frais de transport si vous utilisez les transports publics pour vous rendre au travail et en revenir. En savoir plus sur les trains, le métro, les bus et les taxis en France.

Dans les zones rurales, les transports publics ne sont pas aussi bien développés. De nombreux expatriés vivant à la campagne ont tendance à avoir leur propre voiture, le carburant coûtant environ 1,60 € le litre.

Le coût des taxis varie en France. Si vous prenez un taxi à Paris ou à Marseille, par exemple, le tarif commencera à 5 € et augmentera d’environ 1,30 € par kilomètre. Ailleurs, le tarif de départ est moins cher, environ 2,50 €, puis augmente de 1,80 € par kilomètre. Pour calculer les tarifs de taxi pour votre trajet en France, vous pouvez utiliser un calculateur de tarifs de taxi en ligne.

Coût des produits d’épicerie en France

De nombreux facteurs influent sur les dépenses d’épicerie. Acheter dans des magasins spécialisés plutôt que dans des grandes chaînes ou des supermarchés français augmentera le coût de la vie en France.

Toutefois, en règle générale, vous devez prévoir un budget d’au moins 220 à 290 € par mois et par personne pour vos dépenses alimentaires en France.

Coût de l’éducation en France

L’enseignement public est un domaine dans lequel la France excelle. Tous les enfants âgés de 6 à 16 ans doivent aller à l’école, et l’État prend tout en charge, à l’exception de certaines fournitures scolaires et des sorties éducatives. Le système éducatif français est rigoureux et strict, mais cela peut convenir à de nombreux enfants.

Cependant, les écoles publiques françaises ne sont généralement pas bilingues. Les parents qui recherchent des écoles internationales en France devront donc calculer un coût de la vie plus élevé en France, bien que certains employeurs couvrent les frais d’éducation dans le cadre des forfaits de relocalisation des expatriés.

Si les parents optent pour une école internationale en France, leurs enfants peuvent recevoir un enseignement dans une langue familière et suivre un programme similaire à celui de leur pays d’origine. Les écoles privées françaises sont parfois partiellement financées par l’État, et peuvent donc suivre le programme français ; les écoles qui ne sont pas subventionnées sont libres de suivre leur propre programme.

Le coût des frais de scolarité annuels varie considérablement, mais commence à environ 2 250 € par an. Pour en savoir plus, consultez notre guide de l’éducation en France et la différence entre les écoles publiques, privées, bilingues et internationales en France.

Les universités françaises, si elles sont publiques, ont des prix très raisonnables, surtout si on les compare aux frais de scolarité que vous payeriez aux États-Unis ou au Royaume-Uni. En outre, les étudiants internationaux ne doivent pas nécessairement payer des frais plus élevés. Pour l’équivalent français d’une licence, les frais annuels peuvent être inférieurs à 200 €. Dans une université privée, vous pouvez vous attendre à payer entre 3 000 et 10 000 € par an.

Coût des soins de santé en France

Les soins de santé subventionnés constituent un aspect positif du coût de la vie en France. Grâce à des changements récents, toute personne vivant en France pendant plus de trois mois peut bénéficier de l’assurance maladie publique, y compris les étrangers. Cette assurance, la PUMA, est financée par le système de sécurité sociale français, ce qui signifie qu’environ 8 % du salaire de la plupart des employés y sont consacrés, les 13 % restants étant payés par les employeurs.

Chacun doit d’abord s’inscrire auprès d’une compagnie d’assurance maladie française et d’un médecin en France, et passer par ce médecin pour la plupart des traitements médicaux. Environ 70 % des frais médicaux sont couverts, mais dans certains cas, comme le cancer, le diabète ou le fait d’avoir un bébé en France, 100 % des frais sont couverts par le système de santé français. Ceux qui souhaitent une couverture à 100 % peuvent souscrire une assurance maladie privée pour couvrir le reste. Pour en savoir plus, consultez notre guide sur l’assurance maladie en France.

Coût de la garde d’enfants en France

Les crèches sont généralement le premier point de départ pour les personnes qui recherchent des services de garde d’enfants en France. Il s’agit de centres de garde d’enfants qui sont généralement financés à environ 80 % par l’État. Les crèches financées par l’État se remplissent toutefois rapidement, car elles sont très demandées.

Vous pouvez également trouver des crèches privées, mais elles ne sont pas financées et augmenteront votre coût de la vie en France. Dès qu’un enfant a deux ans, il peut bénéficier de l’école maternelle gratuite jusqu’à l’âge de six ans.

Pour aider à faire face au coût de la vie en France, les parents bénéficient d’allocations familiales. Pour deux enfants, vous recevez 120 € par mois. Pour trois enfants, l’allocation passe à 275 € et augmente encore de 155 € pour chaque enfant supplémentaire. Pour en savoir plus, consultez notre guide sur la garde d’enfants en France.

Coût des repas au restaurant en France

La France est synonyme de cuisine exceptionnelle. Certains des meilleurs chefs du monde sont français ou ont été formés en France, et la diversité des endroits où vous pouvez aller pour manger est étonnante (sans parler de l’éventail de mets délicieux en France).

Manger dans les grands restaurants est évidemment plus cher, mais vous pouvez facilement trouver une nourriture d’excellente qualité à des prix beaucoup plus bas, même dans les marchés français locaux qui sont courants en France. Une baguette fraîche coûte moins de 2 € et les sandwichs dans un café varient entre 6 et 8 € environ.

Un repas pour deux dans un bon restaurant coûte généralement environ 50 €, ce qui comprend trois plats. À titre de comparaison internationale, un repas au McDonald’s coûte environ 8 €. Un cappuccino à Paris coûte environ 3,50 €, et un demi-litre de bière nationale ou importée coûte environ 6 €.

Coût des taxes en France

La France a plusieurs types d’impôts (tels que les droits de succession et l’impôt sur les sociétés en France), mais l’impôt sur le revenu est généralement le plus important. En France, l’impôt sur le revenu n’est pas prélevé sur les salaires des employés, de sorte que tout le monde doit remplir une déclaration d’impôt française et disposer de l’argent nécessaire quoi qu’il arrive.

Si vous êtes un non-résident, vous devrez payer 20 % d’impôt sur le revenu sur tout revenu gagné en France. Pour les résidents, les taux d’imposition en France pour les revenus perçus en 2019 sont les suivants.

Jusqu'à 9 964 € : 0
€9,964-€27,519 : 14%
€27,519-€73,779 : 30%
€73,779-€156,244 : 41%
€156,244+ : 45%

La France dispose de certaines règles concernant la double imposition afin de réduire les coûts fiscaux pour les étrangers. Pour en savoir plus, consultez notre guide des impôts en France.

Coût de la sécurité sociale et des pensions en France

Afin que chacun puisse bénéficier des avantages offerts par l’État français, la sécurité sociale est obligatoire pour tous les travailleurs en France. Les employeurs s’en chargent généralement pour vous : ils prélèvent environ 1 % de votre salaire pour le consacrer à la sécurité sociale, et en versent eux-mêmes environ 13 %.

Il existe des types de sécurité sociale particuliers pour certaines catégories ; par exemple, les travailleurs indépendants, les chômeurs, les fonctionnaires et les travailleurs agricoles bénéficient tous de prestations différentes. Pour en savoir plus, consultez notre guide de la sécurité sociale française.

Toute personne cotisant au système de sécurité sociale français a droit à une pension de vieillesse lorsqu’elle prend sa retraite en France. L’âge minimum légal de départ à la retraite est de 62 ans, mais la plupart des personnes ne prennent pas leur retraite avant 65 ans ou plus. Le montant de la pension que vous percevrez dépendra de ce que vous avez gagné au cours de vos 25 années les plus rémunératrices. Pour en savoir plus sur vos prestations, consultez notre guide du système de retraite français.

Pour les indicateurs économiques des prix, tels que l’inflation et l’actualité fiscale, consultez le site de l’INSEE (Institut national de la statistique et des études économiques).

Boris NAULLEAU

Boris NAULLEAU

Il est un ancien journaliste de presse nationale. Il est spécialisé dans les articles d’actualités locales. Boris NAULLEAU est un expert des questions relatives aux collectivités.