Crues : 4 départements en vigilance orange

Crues : 4 départements en vigilance orange

Lundi sera une journée estivale, avec quelques averses l’après-midi sur le relief, selon les prévisions de Météo-France. Mais attention toutefois, notamment dans l’Est: quatre départements restent en vigilance orange face aux crues. Il s’agit de l’Aisne, des Ardennes, de la Marne et de la Saône-et-Loire. 

Du Sud-Ouest au Massif central, les quelques plaques de nuages bas au lever du jour disparaitront en cours de matinée. Le soleil s’imposera alors souvent généreusement. Quelques cumulus se développeront sur les reliefs en journée.

Petit bémol: le ciel deviendra variable dès le matin le long de la frontière belge, puis au nord de la Seine et sur le Grand Est l’après-midi avec un petit risque d’averse sur les Hauts-de-France.

Un vent de nord-est sensible soufflera sur le centre du pays. Les cumulus en montagne apporteront localement quelques averses parfois orageuses sur les Alpes plus rarement sur les Pyrénées et la Corse l’après-midi. Ailleurs, le ciel sera dégagé.

La Meuse en alerte orange Crues

En Lorraine, la Meuse est le seul territoire placé en alerte orange. C’est la Chiers aval qui retient actuellement l’attention des professionnels.

Les Vosges sont eux placés en alerte jaune. Quant à la Meurthe-et-Moselle et à la Moselle, elles ne sont pas concernées.

Pas d’alerte pour l’Aube

Du côté de la Champagne-Ardenne, les Ardennes et la Marne sont visées par une alerte orange. Pour les Ardennes, c’est la Chiers aval qui est une nouvelle fois surveillée, ainsi que l’Aisne Ardennaise et l’Aisne Vaux. Une surveillance pour l’Aisne Vaux valable également dans la Marne.

La Haute-Marne a pour sa part été placée en vigilance jaune. Le département de l’Aube n’est lui pas concerné.

Le Rhin de nouveau surveillé

Enfin, en Alsace, les départements du Bas-Rhin et du Haut-Rhin se trouvent en ce moment en alerte jaune face au risque de crues.

D’après Météo France, le Rhin canalisé amont, le Rhin canalisé aval et le Rhin courant libre sont actuellement surveillés dans le Bas-Rhin. Dans le Haut-Rhin, c’est le Rhin canalisé amont qui se trouve concerné.

Perturbations dans les transports (crues)

Contactées par l’Agence France-Presse, d’autres préfectures de la région ne signalaient pas d’activité particulière ces dernières heures. Alors que les jours précédents avaient été marqués par d’importantes précipitations, comme ces derniers mois.

« En Alsace, il a plu davantage depuis six mois que dans toute l’année 2020 », selon Météo France. La station de Strasbourg-Entzheim, « assez représentative de la région, a relevé 564 millimètres de précipitations entre le 1er janvier et le 18 juillet, contre 507 millimètres pour toute l’année passée ».

Les pluies abondantes ont entraîné ces derniers jours des perturbations dans les transports ferroviaires et fluviaux de l’est de la France. La circulation des TGV et des TER est interrompue entre Thionville et le Luxembourg jusqu’à dimanche soir inclus.

Crues à l’étranger

La circulation fluviale sur le Rhin est interrompue depuis mardi « et probablement jusqu’à dimanche soir ou lundi », de Birsfelden, jusqu’à Germersheim. Selon Dominique Rozier, responsable du Caring (pour « Centre d’alerte rhénan et d’informations nautiques »), sis à Gambsheim. Depuis le 9 juillet, on a des débits très hauts. On a eu plusieurs pics de suite, là on vient d’en passer un dans le secteur de Bâle, mais on pense que ça va être le dernier, a ajouté M. Rozier.

Le débit du Rhin est actuellement à « presque 4 000 mètres cubes [m3] par seconde ». « Normalement, autour de Strasbourg à cette période, le débit est de 1 000 à 1 200 m3 par seconde, là on est à presque quatre fois plus », a poursuivi le responsable du Caring. « Ce n’est pas une crue exceptionnelle, mais en général, c’est une crue qu’on retrouve plutôt fin mai-début juin, quand il y a une conjonction de fonte des neiges et le début des orages d’été. Ce qui est exceptionnel, c’est de retrouver ce phénomène le 14 juillet », a noté M. Rozier.

En Europe, les intempéries ont fait plus de 100 morts, pour la plupart en Allemagne, où les secours continuent de rechercher de nombreuses personnes portées disparues.

Boris NAULLEAU

Boris NAULLEAU

Il est un ancien journaliste de presse nationale. Il est spécialisé dans les articles d’actualités locales. Boris NAULLEAU est un expert des questions relatives aux collectivités.