Découverts bancaires en France

Découverts bancaires en France

Un découvert en France s’appelle un découvert.

En règle générale, les banques françaises sont très sévères à l’égard des découverts non autorisés.

À moins que vous ne receviez une autorisation préalable, vous ne serez pas autorisé à passer au débit.

Par conséquent, si vous émettez un chèque sans que votre compte soit suffisamment approvisionné, vous risquez de ne pas être payé.

Toutefois, les choses ne sont pas aussi simples qu’il n’y paraît. Si vous avez de bonnes relations avec votre banque, il peut être payé, à condition qu’elle soit certaine que des fonds seront déposés pour régulariser le compte.

Si vous voulez une facilité de découvert régulière chaque mois, en attendant de recevoir des fonds sur le compte, vous devez demander une facilité de caisse.

Le meilleur moment pour en demander une n’est pas lorsque vous vous trouvez en difficulté, mais lorsque tout va bien !

Si vous choisissez l'un des "packs" à l'ouverture de votre compte, c'est le bon moment pour négocier une facilité de caisse.

Si vous avez besoin d’un découvert permanent plus spécifique, vous devrez obtenir un découvert autorisé.

En France, les banques fixent leurs propres frais de découvert, mais il existe certains contrôles sur la portée de ces frais.

Un découvert non autorisé est appelé dépassement de découvert ou découvert non autorisé.

Si vous dépassez votre découvert autorisé, les frais qui peuvent être imposés sont plafonnés :

8 € pour une opération ;
80 € par mois.

Guy ERWAN

Guy ERWAN

Guy est un bénévole qui n’a pas d’expérience en matière de journalisme, mais il a une grande envie d’apprendre. Il nous apporte son dynamisme et son expérience dans le monde associatif. Guy est originaire de Nantes et aime partager son amour de cette belle région.
%d blogueurs aiment cette page :