Des troupes britanniques envoyées en Pologne pour aider à résoudre la situation à la frontière biélorusse

Des troupes britanniques envoyées en Pologne pour aider à résoudre la situation à la frontière biélorusse

Le ministère de la défense indique qu’une petite équipe de militaires a été déployée après accord avec le gouvernement polonais.
Le ministère britannique de la défense (MoD) a déclaré qu’une « petite équipe » de personnel des forces armées a été déployée en Pologne « pour faire face à la situation actuelle à la frontière biélorusse ».

Dans un communiqué, le ministère de la défense a déclaré : « Le Royaume-Uni et la Pologne ont une longue histoire d’amitié et sont des alliés de l’OTAN. Une petite équipe de membres des forces armées britanniques a été déployée à la suite d’un accord avec le gouvernement polonais afin d’étudier comment nous pouvons fournir un soutien technique pour faire face à la situation actuelle à la frontière biélorusse. »

L’agence de presse PA Media croit savoir que le déploiement se limite à fournir un soutien technique. Cette déclaration intervient dans un contexte de tensions liées à l’afflux de migrants à la frontière entre la Pologne et le Belarus.

L’OTAN a déclaré qu’elle « condamnait fermement » la « migration irrégulière créée artificiellement par le Belarus », dans un contexte de tensions à la frontière avec la Pologne.

Dans un communiqué, l’Otan a déclaré : « Le Conseil de l’Atlantique Nord condamne fermement la poursuite de l’instrumentalisation des migrations irrégulières créées artificiellement par le Belarus dans le cadre d’actions hybrides visant la Pologne, la Lituanie et la Lettonie à des fins politiques.

 » Ces actions impitoyables mettent en danger la vie de personnes vulnérables. Les alliés de l’OTAN sont solidaires de la Pologne, de la Lituanie, de la Lettonie et des autres nations alliées touchées, et soutiennent les mesures, guidées par les valeurs fondamentales et le droit international applicable, prises par les alliés individuellement et collectivement, en réponse à une situation qui nécessite une coordination étroite avec les principaux partenaires internationaux.

« Nous resterons vigilants face au risque d’une nouvelle escalade et de nouvelles provocations de la part du Bélarus à ses frontières avec la Pologne, la Lituanie et la Lettonie, et nous continuerons de surveiller les conséquences pour la sécurité de l’alliance. Les alliés de l’Otan appellent le Belarus à cesser ces actions, à respecter les droits de l’homme et les libertés fondamentales, et à se conformer au droit international. »

Boris NAULLEAU

Boris NAULLEAU

Il est un ancien journaliste de presse nationale. Il est spécialisé dans les articles d’actualités locales. Boris NAULLEAU est un expert des questions relatives aux collectivités.
%d blogueurs aiment cette page :