Éruption à La Palma : une énorme coulée de lave

Éruption à La Palma : une énorme coulée de lave

Une cinquantaine de secousses ont fait trembler La Palma dans la nuit de mercredi à jeudi. La lave s’écoule toujours et l’activité volcanique semble toujours aussi intense

Le volcan Cumbre Vieja, sur l’île de La Palma, continue de cracher des torrents de lave et des nuages de cendres, 26 jours après le début de son éruption. Selon le comité scientifique du Plan d’urgence volcanique des îles Canaries (Pevolca), l’activité volcanique ne montre pas de signes d’épuisement, et les volcanologues excluent une fin proche de l’éruption.

Entre minuit et 7 heures ce jeudi matin, 56 tremblements de terre ont été enregistrés sur l’île dont un séisme de magnitude 4,5, une intensité record, supérieure au 4,4 relevé mercredi. Depuis maintenant une semaine, deux entreprises de l’île, « Ticom Soluciones » et « Volcanic Life », acheminent à l’aide de drones, des rations d’eau et de nourriture aux animaux domestiques piégés par la lave dans les environs de Todoque.

Début octobre, les autorités locales se sont rendu compte que plusieurs chiens avaient été piégés par la lave. Enfermés dans leur chenil, les animaux sont coincés sans eau ni nourriture dans le secteur de Todoque, à l’ouest de l’île, rapporte Newsweek. Pour ne pas les laisser mourir, les responsables de l’île ont décidé d’agir.

La rivière devient un tsunami

Cette coulée de lave, la deuxième située au nord du cratère, est particulièrement terrible. Et a poussé les autorités à évacuer une partie de la population (7 000 habitants), notamment les habitants de la Laguna, cette nuit, le tout en un temps record selon les médias locaux.

Faut dire qu’après presque quatre semaines d’éruption, le volcan se déchaîne encore et encore. La rivière de lave a même débordé de son lit. Et son flux, puissant et continu, a même été qualifié de « tsunami » par les médias espagnols et notamment la Cadena Ser.

« Ce volcan ne nous laissera plus rien »

Avec l’aide des pompiers, les habitants de l’île de La Palma mettent l’intégralité d’une vie dans des camions sans savoir s’ils reviendront un jour. « Nous ne sommes rien. Nous passons notre vie à nous prendre la tête pour rien, des bêtises. Nous pensons aux choses matérielles, mais ce volcan ne nous laissera plus rien », témoigne Daniela, en larmes, qui habite sur l’île depuis plus de trente ans.

De la nourriture choisie par des vétérinaires

Depuis quelques jours, les chiens sont ainsi nourris par drone. Grâce à l’aide de deux entreprises locales, les canidés amaigris et affaiblis reçoivent de la nourriture par les airs, comme on le voit sur des images relayées sur les réseaux sociaux. Les températures liées aux coulées de lave empêchent pour l’instant toute tentative de sauvetage.

Ce mardi, les autorités ont remercié les deux entreprises pour leur « travail désintéressé afin de garantir le bien-être de ces animaux ». Elles ont précisé avoir demandé conseil à des vétérinaires pour choisir la nourriture la plus appropriée au vu de la situation des chiens. Les entreprises ont précisé qu’elles continueraient ces livraisons par drone aussi longtemps que nécessaire et tant que cela sera possible.

La situation ne s’arrange pas sur l’île de La Palma. L’aéroport a rouvert ce samedi mais une partie du cône du volcan s’est effondrée le même jour, provoquant de nouvelles coulées de lave le long des flancs de l’île.

John CASTEL

John CASTEL

Il est étudiant en journaliste dans une école parisienne. John est spécialisé dans les informations relatives au numérique et la High-Tech. Théo permet d’apporter une information au plus près de nos lecteurs.