Impôts sur le revenu : le premier prélèvement lundi 27 septembre

Impôts sur le revenu : le premier prélèvement lundi 27 septembre

A partir du lundi 27 septembre, 10,8 millions de foyers vont être prélevés de 16,3 milliards d’impôts sur le revenu. La raison : une régularisation de l’impôt sur le revenu.

A la fin du mois de septembre, les contribuables qui n’ont pas suffisamment été prélevés à la source l’année dernière devront payer un reliquat.

En effet, en 2020, l’impôt sur le revenu a été prélevé chaque mois sous la forme d’acomptes. La déclaration de revenus remplie en mai dernier sur les revenus de 2020 a permis de connaître le véritable montant de l’impôt. Des ajustements sont donc à prévoir.

En effet, selon le bilan de la campagne d’impôt sur les revenus 2020 publié fin juillet, 10,8 millions de ménages n’ont acquitté qu’une partie de l’impôt réellement dû l’an dernier. Le fisc doit ainsi récupérer 16,3 milliards d’euros. « Cela s’explique, par exemple, si vos revenus ont augmenté l’an dernier et que vous ne l’avez pas signalé dans votre espace particulier sur impots.gouv.fr ou si vous avez bénéficié d’une avance de réductions ou crédits d’impôt trop importante en janvier 2021 au regard des dépenses réellement engagées», précisait d’ailleurs Bercy.

Qui est concerné ?

Comme nous vous l’avions expliqué dans un précédent article mi-septembre, les contribuables concernés par ce prélèvement sont d’abord ceux n’ayant pas actualisé leur taux de prélèvement à la source – et dont le montant payé était donc insuffisant.

Vous serez également prélevés si vous avez perçu une avance de réductions ou de crédits d’impôt trop importante en janvier 2021.

Combien vais-je devoir payer ?

Sachez déjà que vous n’avez rien à faire concernant le paiement : le solde d’impôt que vous devez au titre de l’année 2020 sera directement prélevé sur le compte bancaire que vous avez communiqué au fisc.

Reste à savoir ensuite si vous allez devoir payer en une ou en plusieurs fois. Tout dépend de la somme que vous devez. Le montant à régler est inférieur ou égal à 300 euros ? Le prélèvement aura lieu en une seule fois, le lundi 27 septembre 2021.

En revanche, si vous devez plus de 300 euros aux impôts, préparez-vous à être prélevé en plusieurs fois entre septembre et décembre 2021.

Prélèvement en une ou quatre fois

Selon le montant à régulariser (consultable sur son avis d’imposition), le prélèvement interviendra en une ou quatre fois. Concrètement, si le solde à payer est inférieur ou égal à 300 euros, l’intégralité de l’impôt sera prélevé ce lundi. A l’inverse, dans le cas où le montant à acquitter est supérieur à 300 euros, le paiement s’étalera sur quatre mois avec un premier prélèvement du quart de l’impôt ce lundi, un deuxième le 25 octobre, un troisième le 25 novembre et un quatrième le 27 décembre.

Le prélèvement sur les comptes des contribuables est automatique. Il sera identifié sur le relevé bancaire par le libellé « SOLDE IMPOT REVENUS 2020 N DE FACTURE XXX ». En cas de changement de compte bancaire, l’administration fiscale conseille de le signaler rapidement en passant par son espace particulier sur le site des impôts, via la rubrique « Gérer mon prélèvement à la source », ou auprès de son centre des finances publiques.

Pour rappel, 12,7 millions de foyers fiscaux ont au contraire bénéficié d’un remboursement de la part du fisc entre le 20 juillet et le 6 août. Soit parce qu’ils avaient bénéficié de crédits d’impôt, soit parce que leur taux de prélèvement à la source était trop important.

Quelques bonnes nouvelles

Le Projet de Loi de Finances (PLF), publié le 22 septembre dernier, pour 2022 revalorise son barème à 1.4%, contre 0.2% en 2021, suivant la logique de la hausse des prix à la consommation (hors tabac). Il concernera seulement les revenus perçus en 2021. D’après le projet de loi, si le revenu net imposable reste stable ou descend en-dessous des 1.4%, l’impôt sur le revenu diminuera également.

À partir du 1er janvier 2022, la base mensuelle des revenus perçus en métropole passe de 1.420 à 1.440 euros pour bénéficier d’un prélèvement à taux 0%.

John CASTEL

John CASTEL

Il est étudiant en journaliste dans une école parisienne. John est spécialisé dans les informations relatives au numérique et la High-Tech. Théo permet d’apporter une information au plus près de nos lecteurs.
%d blogueurs aiment cette page :