Israël organise le premier exercice au monde pour tester la préparation à une nouvelle variante de Covid

Israël organise le premier exercice au monde pour tester la préparation à une nouvelle variante de Covid

L’exercice de guerre permettra de se préparer à l’émergence éventuelle d’une variante mortelle « Omega ».

Un garçon de 14 ans reçoit une injection de rappel du vaccin contre le coronavirus à Jérusalem, en Israël. Le gouvernement doit décider cette semaine s’il faut vacciner les enfants âgés de cinq à onze ans.

Israël va organiser le premier exercice national Covid au monde afin de tester l’état de préparation du pays en cas d’apparition d’une nouvelle variante mortelle du virus.

L’exercice, prévu jeudi, prendra la forme d’un exercice de guerre et sera dirigé par le Premier ministre, Naftali Bennett.

Il permettra de tester les capacités des ministères et des agences nationales à répondre à l’émergence d’une variante « Omega » du Covid-19.

Un communiqué du service de presse du gouvernement israélien a déclaré qu’aucune variante de ce type n’avait encore été découverte dans le pays.

Israël a vaincu une quatrième vague de Covid et « nous sommes en passe de sortir de la variante Delta », a déclaré M. Bennett.

Toutefois, a-t-il ajouté, la bataille contre le virus se poursuit. « Nous continuons à organiser des exercices et à nous mettre au défi… Nous devons continuer à surveiller de près la situation et nous préparer à tout scénario. »

L’exercice sera dirigé par le ministre israélien de la défense civile au Centre national de gestion à Jérusalem, qui gère les crises nationales.

Il portera sur :

Les restrictions de rassemblements et de mouvements, la politique de quarantaine, les verrouillages, les couvre-feux et le tourisme.

La surveillance et les avertissements émis lors du développement d'une nouvelle variante dangereuse, les tests de protection vaccinale, les enquêtes épidémiologiques, la capacité des hôpitaux et la réalisation de programmes de tests et de vaccination de masse.

La légalité des fermetures et des couvre-feux locaux ou régionaux, ainsi que d'autres restrictions.

Le soutien économique à la population.

La sécurité publique dans l'application de la quarantaine, des lockdowns et des couvre-feux.

La fermeture des écoles dans les centres d'épidémie, la réduction de la taille des classes et l'enseignement à distance.

Politique de départ et d'arrivée aux frontières, y compris à l'aéroport Ben Gourion.

Information du public et réponse aux "discours sur Internet".

Le ministère israélien de la santé a signalé 475 nouveaux cas de Covid mercredi. Les experts ont averti qu’une autre vague ou une autre variante pourrait faire surface dans les mois à venir.

Plus de quatre personnes sur dix dans la population ont reçu une dose de vaccin de rappel. Le gouvernement doit décider cette semaine s’il faut vacciner les enfants âgés de cinq à onze ans.

Israël organise régulièrement des exercices de sécurité nationale pour sa population ainsi que des jeux de guerre militaires en prévision d’un conflit.

Guy ERWAN

Guy ERWAN

Guy est un bénévole qui n’a pas d’expérience en matière de journalisme, mais il a une grande envie d’apprendre. Il nous apporte son dynamisme et son expérience dans le monde associatif. Guy est originaire de Nantes et aime partager son amour de cette belle région.