La Station spatiale internationale a dû faire une embardée pour éviter un débris spatial américain.

La Station spatiale internationale a dû faire une embardée pour éviter un débris spatial américain.

L’orbite a été brièvement abaissée de 310 mètres pour éviter la collision avec le fragment d’un vaisseau lancé en 1994.

Le chef de l’agence spatiale russe a déclaré que la station spatiale internationale a effectué une manœuvre pour éviter un fragment de véhicule de lancement américain.

Dmitry Rogozin, directeur général de Roscosmos, a déclaré que l’orbite de la station s’est abaissée de 310 mètres pendant près de trois minutes pour éviter une rencontre avec une particule du vaisseau américain, qui a été envoyé dans l’espace en 1994.

M. Rogozin a précisé que la manœuvre n’affecterait pas le lancement de la fusée Soyouz MS-20 mercredi depuis le cosmodrome de Baïkonour au Kazakhstan et son amarrage à l’ISS.

Les débris spatiaux, ou déchets spatiaux, sont constitués de véhicules de lancement mis au rebut ou de parties d’un vaisseau spatial qui flottent et risquent d’entrer en collision avec des satellites ou la Station spatiale internationale.

Les débris ont contraint la Nasa à reporter une sortie dans l’espace mardi pour remplacer une antenne défectueuse à l’ISS.

Les responsables américains ont déclaré le mois dernier qu’un essai de missile antisatellite effectué par la Russie avait généré un champ de débris en orbite terrestre basse qui mettait en danger l’ISS et poserait un risque pour les activités spatiales pendant des années.

Lea LAMBERT

Lea LAMBERT

Elle est photographe professionnelle. Elle souhaite partager son amour de la photo à travers différentes illustrations de nos articles. Léa adore la région nantaise et ses paysages. Son expertise est un atout pour notre équipe.