Les pourparlers entre le Premier ministre et le prince héritier d’Abu Dhabi interviennent après que des liens diplomatiques complets ont été négociés l’année dernière

De nouveaux liens diplomatiques

Naftali Bennett effectuera la première visite officielle d’un Premier ministre israélien aux Émirats arabes Unis depuis que les deux pays ont établi des liens diplomatiques l’année dernière.

Lundi, Bennett rencontrera le Cheikh Mohammed bin Zayed al-Nahyan, prince héritier d’Abu Dhabi, pour discuter “de l’approfondissement des liens entre Israël et les EAU, en particulier des questions économiques et régionales”, a indiqué son bureau.

L’année dernière, les Émirats arabes unis sont devenus le troisième pays à majorité arabe à établir des liens diplomatiques complets avec Israël, après ses voisins, l’Égypte et la Jordanie.
Bahreïn et le Maroc ont ensuite suivi dans le cadre d’une série d’accords négociés par l’ancien président américain Donald Trump. Le Soudan a également accepté de normaliser les relations avec Israël en vertu des pactes connus sous le nom d’Accords d’Abraham, mais les relations complètes ne se sont pas encore matérialisées.

Les accords ont été négociés par le prédécesseur de Bennett, Benjamin Netanyahu, qui a déclaré que les accords offriraient à Israël de nouveaux alliés régionaux contre l’Iran et renforceraient ses efforts diplomatiques pour empêcher la République islamique d’acquérir des armes nucléaires.

La visite de Bennett intervient alors que l’Iran et les puissances mondiales ont repris les négociations à Vienne sur l’accord nucléaire effiloché de 2015 qui offrait un allègement des sanctions à l’Iran en échange de restrictions à son programme nucléaire.

La situation iranienne

Le Premier ministre israélien a appelé à l’arrêt des pourparlers, accusant Téhéran de “chantage nucléaire” et accusant Téhéran d’utiliser les revenus de l’allègement des sanctions pour renforcer un arsenal militaire susceptible de nuire à Israël.

Les Accords d’Abraham ont été fermement condamnés par les Palestiniens parce qu’ils ont rompu avec des décennies de consensus de la Ligue arabe contre la reconnaissance d’Israël jusqu’à ce qu’il signe un accord de paix établissant un État palestinien avec une capitale à Jérusalem-Est.

Alors que Bennett est le premier premier ministre israélien à se rendre aux EAU, son ministre des Affaires étrangères, Yair Lapid, y a effectué une visite historique en juin, ouvrant une ambassade à Abu Dhabi et un consulat à Dubaï, tandis que les EAU ont établi une ambassade à Tel Aviv.