Les Pays-Bas imposent un confinement partiel alors que les cas de Covid atteignent un nouveau record

Les Pays-Bas imposent un confinement partiel alors que les cas de Covid atteignent un nouveau record

Les restrictions qui entrent en vigueur samedi sont les premières imposées par un pays d’Europe occidentale depuis l’été.
Les Pays-Bas vont devenir le premier pays d’Europe occidentale à imposer un confinement partiel depuis l’été, ont rapporté les médias néerlandais, en introduisant de nouvelles mesures strictes à partir de samedi face à un nombre record de nouvelles infections au Covid-19.

Les restrictions, qui devraient être annoncées par le Premier ministre, Mark Rutte, vendredi soir et durer au moins trois semaines, comprennent la fermeture des bars, des restaurants et des magasins non essentiels à partir de 19 heures, a déclaré le radiodiffuseur public NOS.

Les rassemblements à domicile seront limités à un maximum de quatre personnes, tous les événements sportifs se dérouleront à huis clos et le travail à domicile sera fortement encouragé, a précisé le radiodiffuseur, même si les écoles, les théâtres et les cinémas devraient rester ouverts.

Le confinement serait plus long que les 14 jours recommandés cette semaine par l’équipe gouvernementale de gestion de l’épidémie, qui a également conseillé de limiter l’accès aux lieux publics aux seules personnes entièrement vaccinées ou récemment guéries.

Actuellement, les personnes qui peuvent présenter un test récent de dépistage du coronavirus négatif sont également autorisées à entrer dans certains lieux publics. La NOS a indiqué que les ministres étaient divisés sur la question de savoir s’il fallait abandonner l’option du test, la décision finale devant être prise plus tard dans la journée de vendredi.

covid-19 coronavirus pandemic red virus banner design

Ces mesures interviennent à un moment où les Pays-Bas enregistrent un nombre record de nouveaux cas et ont abandonné la plupart des mesures préventives à la fin du mois de septembre, même si le gouvernement a rendu les masques obligatoires dans les magasins et autres lieux publics le week-end dernier.

Les hôpitaux de la province méridionale du Limbourg ont prévenu cette semaine que l’ensemble du système de santé était « à l’arrêt » dans la région la plus touchée du pays, ajoutant : « Nous sommes convaincus que d’autres parties du pays seront touchées : « Nous sommes convaincus que d’autres régions des Pays-Bas suivront bientôt. »

Jeudi, l’institut néerlandais de la santé publique a annoncé le plus haut décompte quotidien de nouvelles infections dans le pays depuis le début de la pandémie, enregistrant 16 364 nouveaux tests positifs en 24 heures, soit 3 688 de plus que la veille.

Jusqu’au mois dernier, le gouvernement avait insisté sur le fait que le taux de vaccination relativement élevé des Pays-Bas – 69 % de la population est vaccinée deux fois, contre une moyenne de 65,8 % dans l’UE – permettrait d’assouplir les restrictions restantes d’ici la fin de l’année.

Mais alors qu’une quatrième vague s’accélère en Europe, les Pays-Bas ne sont pas les seuls à réintroduire des contrôles plus stricts : La province la plus touchée d’Autriche, la Haute-Autriche, a déclaré qu’elle prévoyait d’enfermer en quelques jours des millions de personnes qui ne sont pas entièrement vaccinées.

Plusieurs États d’Allemagne, qui ont enregistré des taux quotidiens records de nouvelles infections sur une moyenne de sept jours depuis le début de la semaine, limitent également l’entrée des bars, des clubs et des restaurants aux personnes vaccinées ou récemment remises du Covid.

Boris NAULLEAU

Boris NAULLEAU

Il est un ancien journaliste de presse nationale. Il est spécialisé dans les articles d’actualités locales. Boris NAULLEAU est un expert des questions relatives aux collectivités.