New York enregistre 22 000 nouveaux cas de Covid, mais les hôpitaux disent pouvoir faire face.

New York enregistre 22 000 nouveaux cas de Covid, mais les hôpitaux disent pouvoir faire face.

L’afflux d’Omicron entraîne des annulations d’événements et des files d’attente aux centres de dépistage, mais le système de santé n’est pas encore mis à rude épreuve.

L’État de New York a annoncé samedi que près de 22 000 personnes ont été testées positives au Covid-19 vendredi, éclipsant ainsi la journée de jeudi pour atteindre le plus grand nombre de nouveaux cas en une seule journée depuis que le test est devenu largement disponible. Dans un contexte de craintes liées à la nouvelle variante Omicron du coronavirus, plus de la moitié des résultats positifs ont été enregistrés dans la ville.

Explosion des cas de COVID-19

Vendredi, les Rockettes ont annulé les représentations restantes du Radio City Christmas Spectacular, invoquant « les défis croissants de la pandémie ». Le Saturday Night Live a été enregistré sans public et avec une équipe réduite. Les files d’attente dans certains centres de dépistage s’étendaient sur tout le quartier et les tests à domicile restaient difficiles à trouver ou plus chers que d’habitude.

Mais les nouvelles hospitalisations et les décès sont en moyenne bien inférieurs à leur pic du printemps 2020 et même au niveau où ils se trouvaient l’année dernière à la même époque, lors d’une vague hivernale qui est survenue alors que les vaccinations ne faisaient que commencer, selon les données de la ville.

Les salles d’urgence du Mount Sinai Health System ont vu environ 20 % de patients en plus – toutes pathologies confondues – ces derniers jours, selon le Dr Eric Legome, qui supervise deux des sept salles d’urgence du réseau. Mais au moins jusqu’à présent, a-t-il dit, « nous voyons beaucoup plus de patients traités et libérés » par le coronavirus que lors des vagues précédentes.

Beaucoup sont à la recherche de tests, d’une aide pour les symptômes légers ou modérés, ou d’un traitement par anticorps monoclonal, mais très peu nécessitent de l’oxygène ou un séjour à l’hôpital, a déclaré M. Legome.

Les admissions à l’hôpital et les décès ont tendance à augmenter et à diminuer des semaines après les cas. Mais le Dr Fritz François, chef des opérations hospitalières du NYU Langone Health, affirme que jusqu’à présent, « nous observons quelque chose de différent » par rapport aux vagues précédentes.

D’une part, les patients du programme Covid rentrent chez eux un peu plus rapidement, a-t-il déclaré.

NYU Langone a constaté une légère augmentation du nombre de patients traités par Covid, soit environ 80 dans ses différents hôpitaux de New York et de Long Island. C’est environ 80 % de moins que le nombre de patients au sommet de la vague de l’hiver dernier, a précisé M. François.

NYU Langone continue de rafraîchir ses plans pour faire face à une éventuelle vague, mais une telle préparation est simplement « la nouvelle normalité », a-t-il déclaré.

Dans le système tentaculaire de Northwell Health également, « nous serons prêts à recommencer si cela se produit », mais les vaccinations et près de deux ans d’expérience font que le tableau est différent aujourd’hui, a déclaré le Dr John D’Angelo, chef des opérations intégrées.

Surcharge des hôpitaux

« Je suis persuadé que nous allons nous en sortir, mais il y a cette fois-ci quelques défis à relever, auxquels nous allons devoir réfléchir avec soin », a-t-il déclaré.

Parmi eux : La possibilité qu’un plus grand nombre d’employés soient malades ou en quarantaine alors qu’Omicron se propage à un moment où de nombreux hôpitaux américains manquent de personnel, pour diverses raisons. Northwell a licencié environ 1 400 personnes – soit environ 2 % de son personnel – au début de l’automne pour avoir refusé de se faire vacciner. M. D’Angelo a néanmoins déclaré que l’hôpital disposait d’un personnel suffisant pour répondre aux besoins prévus.

Northwell, le plus grand système de soins de santé privé de l’État, qui compte près de deux douzaines d’hôpitaux dans la ville de New York et ses environs, comptait vendredi environ 400 patients séropositifs pour le Covid, contre 300 environ il y a quelques semaines, mais une fraction des 1 350 patients recensés à un moment donné en janvier dernier, sans parler des 3 500 patients prévus au début du printemps 2020.

Environ un quart d’entre eux sont vaccinés, contre environ 10 à 15 % il y a un mois. La plupart sont des personnes qui ont des problèmes de santé sous-jacents, a déclaré M. D’Angelo.

Le système hospitalier New York-Presbyterian a déclaré avoir constaté une augmentation « lente mais régulière » des admissions à Covid-19, mais tous ses hôpitaux fonctionnent normalement.

John CASTEL

John CASTEL

Il est étudiant en journaliste dans une école parisienne. John est spécialisé dans les informations relatives au numérique et la High-Tech. Théo permet d’apporter une information au plus près de nos lecteurs.