L’humidité peut avoir un effet considérable sur la chaleur réelle ressentie à l’extérieur. Heureusement, les applications météo incluent généralement des chiffres sur l’humidité, mais vous ne regardez probablement pas les bons. Ce que vous devriez vérifier, c’est le point de rosée.

Le problème de l’humidité

Presque toutes les applications météo indiquent un pourcentage d' »humidité ». Le nom complet de cette mesure est « humidité relative ». Elle nous indique dans quelle mesure l’air est saturé d’eau. La plupart des gens supposent qu’un pourcentage élevé d’humidité relative détermine la sensation d’humidité, mais ce n’est pas tout à fait vrai.

Voici le problème : l’air chaud peut contenir plus d’eau que l’air froid. Imaginez que vous avez devant vous des tasses de différentes tailles remplies à moitié d’eau. Ils sont tous remplis à 50 %, mais le plus grand gobelet contient clairement plus d’eau que le plus petit. Le grand gobelet est comme l’air chaud. Il a une plus grande capacité à retenir l’eau.

Maintenant, appliquez cela au monde réel. Un taux d’humidité de 100% par une température de 55°F ne sera pas aussi « moite » qu’un taux d’humidité de 50% par une journée chaude de 95°F. La journée chaude a une plus grande capacité de rétention d’eau dans l’air. C’est pourquoi le simple fait de regarder les pourcentages d’humidité relative n’est pas un bon moyen de se faire une idée de ce que l’on ressent réellement à l’extérieur.

Qu’est-ce que le point de rosée ?

Laissez-moi vous présenter le « point de rosée ». Il s’agit d’une mesure que vous pouvez également trouver dans les applications météo, mais la plupart des gens ne savent pas ce qu’elle signifie. Si vous voulez vraiment comprendre le degré d’humidité, il est beaucoup plus utile de le connaître.

En termes techniques, le point de rosée est la température à laquelle l’air doit être refroidi pour avoir une humidité relative de 100 %. En dessous de cette température, la vapeur d’eau en suspension dans l’air se transforme en eau liquide, et c’est à ce moment-là que l’on voit de la rosée sur le sol, d’où son nom.

Quel est le rapport avec l’humidité ? Revenons à l’exemple des tasses. Nous savons que l’humidité relative nous donne le pourcentage dans lequel les tasses sont remplies d’eau. Le point de rosée est un moyen de comprendre la quantité réelle d’eau dans les tasses.

C’est pourquoi le point de rosée est meilleur pour comprendre comment on se sent dehors. Si vous devez choisir une tasse à jeter sur votre tête, voulez-vous savoir à quel point la tasse est pleine ou quelle quantité d’eau elle contient ? Cette dernière est une meilleure indication de la quantité d’eau que vous allez recevoir. Dans le graphique ci-dessus, vous pouvez voir que la quantité totale d’eau se traduit par un point de rosée plus élevé.

Comment lire le point de rosée

Bon, on a assez parlé des tasses. Comment lire le point de rosée pour connaître le degré d’humidité ? Il existe un moyen simple de lire le point de rosée, et vous n’avez même pas besoin de comprendre les détails techniques de son fonctionnement.

Vérifier le point de rosée est aussi facile que de vérifier la température. Il vous suffit de trouver une application météo qui le propose. L’application météo d’Apple sur l’iPhone et l’iPad indique le point de rosée sur la carte « Humidité », depuis iOS 15.6.

Point de rosée dans l’application météo d’Apple.

L’application Google Search dispose d’une application web météo intégrée qui inclut le point de rosée. Il suffit d’ouvrir l’application Google sur votre iPhone, iPad ou appareil Android et de rechercher « météo ». Vous pouvez développer la grande carte météo en haut pour voir le point de rosée.

Point de rosée dans Google Search.

La majorité des applications météo dédiées incluent le point de rosée. Par exemple, l’application populaire Weather Channel pour iPhone, iPad et Android indique le point de rosée sur la carte « Détails du jour ».

Le point de rosée dans Weather Channel.

La prochaine fois que vous ouvrirez l’application météo de votre choix, oubliez le taux d’humidité et regardez le point de rosée. Vous aurez une bien meilleure idée de ce que vous ressentirez à l’extérieur. Pendant que vous y êtes, vérifiez aussi l’indice UV.