Perséides : la pluie d’étoiles filantes

Perséides : la pluie d’étoiles filantes

Ce samedi 7 août 2021, l’association Fous de nature devait organiser une soirée astronomie, à l’occasion de la nuit des étoiles. Le rendez-vous prévu sur le parking des terrains de la Pépinière à La Flèche (Sarthe) est finalement annulé, en raison de la météo.

Que sont les nuits des étoiles ?

Depuis 1991, l’association française d’astronomie (AFA) organise tous les étés les Nuits des étoiles. Des manifestations aux quatre coins de la France permettent aux curieux d’observer les étoiles filantes. Grâce aux températures douces et au ciel dégagé, l’été est le moment privilégié pour s’initier à l’astronomie.

Quel est le programme de la Nuit des Etoiles 2021 ?

L’AFA accueille chaque année gratuitement tout le monde dans des lieux propices à l’observation du ciel et des étoiles, c’est-à-dire loin des lumières. A vos lunettes !

  • A proximité de Paris, au Bourget, le Musée de l’Air et de l’Espace propose d’observer les étoiles au télescope ou via des lunettes astronomiques depuis le tarmac et d’assister aux projections et animations. Le 7 août de 18h à 1h30.
  • Sur la presqu’île de Rhuys à Sarzeau, dans le Morbihan en Bretagne, le Club Astronomie de Rhuys propose d’observer le ciel gratuitement depuis l’espace pique-nique du parking de la plage de Suscinio, en assistant à une promenade commentée parmi les constellations, Jupiter et ses 4 principaux satellites, Saturne avec ses anneaux. Télescopes à disposition. Le 7 août de 21h30 à 2h.
  • Près de Lyon à Vaulx-en-Velin, le CALA (Club d’Astronomie de Lyon Ampère) propose de passer une soirée contemplative du ciel avec télescopes et lunettes, au parc François Mitterrand, en accès libre et gratuit, animée par les astronomes amateurs de l’association. Le 7 août de 20h à 23h59.
  • À Sète, l’Association Sétoise d’Astronomie dans le pays de Thau propose une soirée pour observer les étoiles au Parking des Pierres Blanches, Mont Saint-Clair. Le 7 août de 21h30 à 1h. Plus d’infos au 06 42 71 22 81 ou par mail : [email protected]
  • Non loin de Marseille, au Stade municipal Baou redon de Roquefort-la-Bédoule sont proposés des « Lectures Chuchotées » pendant l’observation du ciel.  Le 7 août de 21h à 23h. En savoir plus.

Pour aller plus loin : Astronomie

Que pourra-t-on voir dans le ciel ?

De la fin du mois de juillet à la mi-août, notre planète traverse un essaim de poussières laissées sur sa trajectoire par la comète Swift-Tuttle. Les débris qui rencontrent notre atmosphère se consument et forment des étoiles filantes. Celles-ci sont appelées «Perséides» car elles semblent sortir de la constellation de Persée.

Le pic de cette «pluie» devrait avoir lieu dans la nuit du 10 au 11 août. La nuit des étoiles a lieu quelques jours plus tôt car les conditions d’observation seront plus favorables. La Lune se fera en effet particulièrement discrète ce week-end, sa lumière ne gênera donc pas les observations.

Outre les étoiles filantes, il sera aussi possible d’observer la planète Vénus mais surtout Jupiter et Saturne. Une fois le soleil couché, on peut les voir monter dans le ciel en se tournant vers l’Est. Les passionnés les plus équipés pourront même déceler les anneaux de Saturne.

Une constellation visible uniquement en été

La planète aux anneaux est au plus proche de nous, cet été. « D’une année sur l’autre, on ne va pas retrouver les planètes au même endroit », explique Philippe Goutverg, membre de cette association de passionnés du ciel. « Certaines qui sont très loin vont mettre du temps à se déplacer, par exemple Saturne ou Jupiter on va les retrouver à peu près au même endroit l’année prochaine, mais, par contre, des planètes assez proches comme Vénus ou Mars vont se déplacer très vite. » Le triangle d’été est une constellation seulement visible à cette saison. Vendredi prochain, une pluie d’étoiles filantes devrait faire son apparition dans le ciel.

Comment bien observer les étoiles filantes ?

Près de 200 manifestations animées par des clubs d’astronomie sont prévues en France. Pour trouver la plus proche de chez soi, une carte a été mise à disposition par l’Association française d’astronomie.

Il est aussi possible d’admirer les étoiles filantes de son côté, à l’œil nu. Pour cela, il faut se placer dans un lieu où l’horizon est dégagé, loin de toute pollution lumineuse et regarder vers le Nord-Est. Il ne reste plus qu’à s’armer de patience. Sur le site de l’AFA, un guide permet de suivre heure par heure les phénomènes célestes.

Lea LAMBERT

Lea LAMBERT

Elle est photographe professionnelle. Elle souhaite partager son amour de la photo à travers différentes illustrations de nos articles. Léa adore la région nantaise et ses paysages. Son expertise est un atout pour notre équipe.
%d blogueurs aiment cette page :