Un Français recherché en Catalogne pour avoir jeté un mégot depuis sa voiture

Un Français recherché en Catalogne pour avoir jeté un mégot depuis sa voiture

Le touriste français qui était recherché depuis le week-end dernier sur la Costa Brava pour avoir jeté un mégot de cigarette par la fenêtre d’une voiture s’est finalement rendu à la police dans la station balnéaire de Palafrugell, prés de Gérone. Un responsable de la police municipale a expliqué à France Bleu Roussillon que l’homme s’est présenté ce jeudi au poste de police. Il s’est vu infliger une amende de 200 euros.

« En tant que touristes, nous devons être impeccables »

Mais ce n’est pas l’apaisement que recherche l’Espagnol après cette incivilité passible d’une amende. La vidéo est rapidement postée sur Twitter et partagée plusieurs centaines de fois par des internautes indignés qui commentent. « Ces gens le font tout naturellement. Ils n’ont pas de cerveau ni de remords ou de conscience », écrit une femme. Un autre dénonce le manque de civisme des touristes français, très nombreux à venir chaque année en Espagne : « C’est le cynisme du civisme à la française… »

Les réactions des internautes français ont rapidement suivi sur Twitter. « Je suis Français et j’aime l’Espagne. Leur comportement est inacceptable. En tant que touristes, nous devons être impeccables », sermonne un homme. Un autre renchérit : « 200 balles, il s’en sort bien !! Dans ce cas, pour moi, la dénonciation pas de souci. Pour rappel, les Français ne sont pas très bien vus à l’étranger et ce comportement y participe. Désolé pour toi mon gars, je t’aurais mis 1 000 euros et des points en moins ».

« On ne peut pas risquer de subir un nouvel incendie »

La polémique a tellement enflé que les Mossos, la police catalane, a réagi, en précisant que les « collègues de la circulation dans la région de Gérone » ont été prévenus. L’auteur de la vidéo est même encouragé à déposer plainte.

Finalement, c’est la police de Palafrugell qui, devant la viralité des images, prend les choses en main. Grâce aux caméras de vidéosurveillance, les forces de l’ordre identifient le numéro d’immatriculation de la voiture et l’identité du propriétaire. Pendant quelques heures, les jeunes Français ont donc recherchés par la police espagnole qui avait bien l’intention de les verbaliser.

« Dans le contexte actuel, avec la chaleur intense et les températures élevées, on ne peut pas risquer de subir un nouvel incendie dû au jet de cigarette depuis une voiture en circulation », a expliqué la police locale.

400 hectares brûlés mi-juillet près de la frontière franco-espagnole

“Ils ont reconnu les faits mais disent ne pas avoir mesuré les conséquences”, a indiqué une source policière française au Parisien.

“Dans le contexte actuel, avec la chaleur intense et les températures élevées, on ne peut pas risquer de subir un nouvel incendie dû au jet de cigarette depuis une voiture en circulation”, a expliqué la police locale.

Mi-juillet, un incendie avait dévasté plus de 400 hectares de forêt dans le parc naturel du Cap de Creus sur la côte catalane, près de la frontière franco-espagnole.

Environ 350 personnes avaient dû être évacuées dans les communes riveraines, ainsi qu’une centaine de résidents d’un camping local.

Le feu s’était déclaré dans la commune de Llança, à une vingtaine de kilomètres de la frontière française, probablement à cause d’un mégot de cigarette, selon les autorités catalanes.

En raison de son climat chaud et sec, l’Espagne, deuxième destination touristique mondiale avant la pandémie de Covid-19, est régulièrement frappée en été par d’importants feux de forêt qui, selon les experts, menacent de devenir plus fréquents et plus violents en raison du réchauffement climatique.

Un comportement jugé très dangereux

Le comportement de ce touriste français était montré du doigt depuis plusieurs jours par les autorités locales. Sur une vidéo devenue virale sur les réseaux sociaux catalans, on le voit jeter un mégot de cigarette par la fenêtre de sa voiture, sans se soucier des conséquences, alors que le risque d’incendie est maximal en ce moment sur la Costa Brava. Le geste  du Français a fait l’objet de très nombreuses critiques des internautes, mais aussi de la part de la mairie de Palafrugell et de la police catalane.

Au moment des faits, le touriste français incriminé est assis sur le siège passager de véhicule. Il s’est rendu ce jeudi à la police de Palafrugell en compagnie du conducteur de la voiture, également de nationalité française.

Boris NAULLEAU

Boris NAULLEAU

Il est un ancien journaliste de presse nationale. Il est spécialisé dans les articles d’actualités locales. Boris NAULLEAU est un expert des questions relatives aux collectivités.
%d blogueurs aiment cette page :