Un violent incendie dans l’Aude

Un violent incendie dans l’Aude

Ils ont lutté toute la nuit contre les flammes. Mais le feu est toujours actif et menaçant. “La situation est toujours préoccupante”, résume sur LCI le commandaint Jean-Marie Dubois. Depuis presque 24h, des centaines de pompiers luttent contre un incendie de garrigue et de forêt dans le massif de l’Alaric, entre Carassonne et Narbonne. Le feu s’est déclenché en tout début d’après-midi samedi dans la commune de Moux, dans l’Aude. Selon la gendarmerie, le feu aurait démarré sur un terre-plein au milieu de l’autoroute A61. Pour tenter de circonscrire l’incendie, la circulation sur celle-ci a été temporairement interrompue jusqu’à 19h.

850 hectares sont déjà partis en fumée, selon un dernier bilan des pompiers. Une maison a également été endommagée. Ce secteur, très sec, composé de chênes verts et de pinède et les conditions de vent ont favorisé la propagation du feu. Par mesure de sécurité, 120 habitants ont été évacués.

Plus de 900 pompiers étaient mobilisés pour éteindre l’incendie, a fait savoir le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin.

 D’importants moyens aériens ont également été déployés. Deux bombardiers et sept Canadair se relaient pour tenter de l’éteindre. Au total , “35 groupes d’intervention”, résume le commandant Jean-Marie Dubois qui craint des reprises de feu pendant la journée de dimanche dans ce secteur difficile d’accès. 

850 hectares détruits, le feu toujours pas fixé, les pompiers appellent au “civisme”

Le feu s’est déclaré aux alentours de 13 h ce samedi, vers Moux, en bordure de l’A61. Dans un environnement très sec, le feu s’est rapidement propagé, créant un front hors de contrôle qui a rapidement gagné le massif de l’Alaric. S’il “n’a pas évolué depuis minuit dans son enveloppe globale”, selon le SDIS de l’Aude, les pompiers s’inquiètent d’un risque de reprise notamment à cause “du vent et de la température qui va remonter”.

Un hélicoptère de reconnaissance de la Sécurité Civile et un hélicoptère bombardier d’eau sont engagés. Pas de blessés à déplorer ni du côté des secours ni de la population. Les dégâts matériels concernent une toiture et un véhicule. Une vingtaine d’habitations ont été préservées.

900 pompiers à l’œuvre

En début de soirée, et alors que l’incendie avait déjà parcouru 500 hectares de végétation dans ce massif qui culmine à 600 mètres, pas moins de 500 pompiers étaient à l’œuvre, les 300 pompiers de l’Aude ayant rapidement reçu le renfort de 200 pompiers des départements limitrophes. À 23 h30 les flammes avaient déjà ravagé 850 hectares de végétation.

Sept Canadair, deux bombardiers d’eau de type Dash ainsi qu’un hélicoptère Super Puma appuient les moyens au sol jusqu’à la tombée du jour, a encore indiqué le Codis 11.

Des renforts humains et matériels de l’Hérault, des Bouches-du-Rhône, de l’Auvergne et du Sud-Ouest devraient arriver dans la nuit pour lutter contre cet incendie qui est le plus grand dans la région depuis le début de l’été. Les effectifs devaient être constitués de 900 hommes du feu au total.

Le feu est difficile à contrer, les conditions de travail sont rendues difficiles par la nuit”, soulignait le commandant Jean-Michel Dubois, du Centre opérationnel départemental d’incendie et de secours (Codis) de l’Aude.

“Cependant, le vent tombe et l’humidité augmente la nuit”, des conditions “plus favorables pour combattre le feu”, estimait l’officier de permanence.

En début de nuit, les pompiers avaient établi “une action défensive”, acheminant plusieurs véhicules sur la route qui relie Foncouverte à Fabrezan, alors que le feu menaçait la commune de Camplong-d’Aude.

Incendie

Un important feu de forêt sème la pagaille sur l’Autoroute A61

Comme le rapporte France Bleu Occitanie, un important feu de forêt s’est déclenché à l’ouest de Lézignan-Corbières. L’autoroute A61, entre Toulouse et Narbonne, a été coupée pendant près d’une heure, en cette journée marqué par de nombreux départs en vacances. Selon les précisions de France Bleu, 10 hectares de végétation ont été victimes des flammes. 150 sapeurs-pompiers audois ont été mobilisés, avec l’aide d’un avion Dash et de quatre Canadair, pour tenter de maîtriser l’incendie.

La préfecture de l’Aude a fait savoir que trois Canadair supplémentaires et trois colonnes de pompiers d’autres départements devraient arriver pour aider leurs collègues. Le tronçon d’autoroute a, quant à lui, pu rouvrir en milieu d’après-midi, même si d’épaisses fumées perturbaient encore la circulation à proximité de l’incendie. Ce feu survient dans un week-end classé rouge dans le sens départs par Bison Futé, et orange pour les retours. De nombreuses familles en partance pour leurs vacances ou sur le chemin du retour se sont donc retrouvées coincées dans leur voiture.

Coupures de courant jusqu’au Portugal

L’incendie a conduit vers 16h30 RTE (Réseau de transport d’électricité) à mettre hors tension la ligne électrique à très haute tension entre Perpignan et l’ouest de Narbonne. Les flux d’électricité se sont alors reportés sur les lignes de l’ouest des  Pyrénées, créant une surcharge qui a provoqué des coupures de courant pour 88.000 foyers autour de Perpignan (Pyrénées-Orientales) et 19.000 foyers autour  de Biarritz (Pyrénées-Atlantiques). “2350 MW d’électricité ont été coupés en Espagne et de l’ordre de 1000 MW  au Portugal”, précise le gestionnaire des réseaux de haute tension dans son  communiqué.   L’ensemble des réseaux ont été rétablis vers 17h30 samedi

Guy ERWAN

Guy est un bénévole qui n’a pas d’expérience en matière de journalisme, mais il a une grande envie d’apprendre. Il nous apporte son dynamisme et son expérience dans le monde associatif. Guy est originaire de Nantes et aime partager son amour de cette belle région.